ASGA Danse sur Glace

Osez la Danse. Brisez la Glace !


2017-2018
News
Nos champions Olympiques, c’est vous !
< | >

Nos champions Olympiques, c’est vous !

Publié le 20 février 2018

A Gabriella et Guillaume.

Vous vous préparez depuis 4 ans, avec ardeur, détermination et succès.

Au bout de 10 secondes, votre rêve de l'or olympique s'est envolé, sur un mauvais coup du sort. Vous auriez pu baisser les bras, vous auriez pu abandonner. Vous avez préféré y croire jusqu'au bout, continuer à danser. Au risque d’un twizzle de niveau 3 au lieu d’un niveau 4. Au risque de quelques photos qui resteront. Essayant chacun de faire ce qu’il peut pour assurer jusqu’au bout. Vous terminez deuxièmes. C'est beau. C'est fort. C'est grand !

Le lendemain, vous revenez, plus fort, pour signer le plus beau libre de votre carrière, rempli d’intensité, d’émotion ... de perfection. A la fin, nous pleurons avec vous ... c’est jouable.

Reste à attendre le tour de vos rivaux. Les canadiens. Ils sont forts. Ils patinent bien. Ils dansent. Certes. Mais ... il est tout de même de ces patineurs, qui comme vous, ont l'air tellement plus naturels et plus raffinés sur la glace.

Enfin, il y a les notes des juges. Les juges, et leur nationalité plus ou mois impartiales pour certains, contrairement à d’autres sports, c’est sûr. Pas de juge français. Mais une juge ... canadienne, dont on connait les responsabilités. Est-ce que cela a tout changé ? Certains vous expliquent que non. D’autres vous expliquent que si. D’autres encore, s’emportent.

Il est important de garder l’esprit sportif dans ces circonstances, et de penser aux athlètes.

Les responsables de ces polémiques, s’il y en a, en tireront, nous l’espérons, des conclusions utiles. Il sera peut-être temps de faire ce qu’il faut pour éviter dorénavant qu’à chaque olympiade, notre sport, le talent, le travail, les performances et la grâce de nos athlètes ne soient pas systématiquement entachés de polémiques, qui n’ont peut-être pas toujours lieu d’être. Une chose est sûre, notre discipline n’en sort pas grandie. C’est dommage.

Pour tous ceux qui prennent du recul, la médaille d'or se perd malheureusement sur une fatalité, un incident, dont personne n'est responsable. Et ne nous mentons pas, sans langue de bois, sur le coup, c'est dur, amer.

N'importe quel compétiteur savait que vous n’étiez pas là bas pour l'argent mais bel et bien pour l'or. Il n'empêche ... la performance, elle, est belle !

Vous êtes très jeunes et pourtant déjà de très grands champions, humbles, discrets et encore pleins d'avenir. Vous montrez à tous nos jeunes espoirs ce que c'est que l'esprit sportif et la détermination. Qu’il est possible de croire en ses rêves. Nous l’espérons, ce n’est pas fini et vous allez encore nous faire rêver tous les deux. Les clefs sont dans vos mains ... ou plutôt dans vos patins.

Bref ... vous l’aurez compris, aujourd’hui, pour tellement d'autres raisons que les notes, c'est vous nos champions olympiques ... de cœur !

Bravo Gabriella et Guillaume !
 

Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.